fond1.jpg

ENVIRONNEMENT

Vivre quotidiennement en harmonie avec l’environnement

  • Devenir conscient que tous nos comportements (pensées, actions…) ont un impact sur notre environnement;

  • Protéger nos ressources, air, eau, terre, en:     

    • Compostant nos matières organiques

    • Choisissant la permaculture

    • Interdisant l’usage d’équipements à essence à des fins récréatives

  • Éviter le gaspillage en:

    • Recyclant

    • Redonnant

    • Réduisant

    • Réparant

    • Réutilisant

    • Revendant

  • Accepter de revoir nos habitudes de vie en:

    • Privilégiant l’achat local, bio et équitable

    • Rentabilisant nos déplacements

    • Réduisant au maximum nos déchets

    • Achetant en vrac

    • Fuyant la surconsommation

 

Vous-mêmes, en tant que citoyen écoresponsable, appliquez probablement déjà bon nombre de ces principes écologiques. La force supplémentaire de l’écovillage est de pouvoir se regrouper pour créer de nouvelles initiatives et des gestes écologiques à plus grande portée.

 

Les membres du projet sont présentement en réflexion quant à différents thèmes, ainsi que les actions concrètes et accessibles qui peuvent en découler. D’autres stratégies et initiatives vous seront par la suite partagées.

 

Alimentation & gestion des déchets :

  • Coordonner l'achat de nourriture auprès d'entreprises favorisant les produits locaux, bio et en vrac ("NousRire" et "Autarcia").  Une fois le pavillon commun construit, nous prévoyons mettre sur pied la formule d'achats groupés. 

  • ​Créer des moments de cuisine collective, dans l'objectif de réduire les déchets découlant de l'achat d'aliments transformés. Dans le cadre cette activité, réutiliser des contenants existants provenant des commerces, pour réduire la quantité de déchets recyclables.

 

Gestion forestière :

  • Faire l'analyse de la situation actuelle et développer des stratégies à court et long terme pour prendre soin de la santé de nos forêts. Démarches effectuées en collaboration avec les services d'un ingénieur forestier. 

 

Réflexions à venir sur les thèmes suivants :

  • Permaculture & Jardins

  • Transport

  • Énergie

  • Télécom

 

La montagne

Tel que mentionné dans la présentation du projet, la Terre de la Réunion se situe en pleine forêt, sur une montagne de 60 acres à Ste-Lucie-des-Laurentides. Elle abrite, sur son sommet en plateau, une ancienne érablière et son versant sud est idéal pour construire des maisons selon les principes du solaire passif. La route actuelle fut construite à même le chemin d’accès que les chevaux empruntaient pour cueillir l’eau d’érable.

 

La route 

L’effet des eaux de ruissellement sur l’écosystème est beaucoup plus grand qu’il n’y paraît.  Rendre imperméable des sols, surtout en montagne, accentue l’impact sur l’environnement lorsque l’eau s’y écoule.  Au lieu d’être absorbée par les sols, l’eau de ruissellement, porteuse de sédiments, se déverse dans les cours d’eau et les lacs, ce qui accélère leur dévitalisation et affecte la faune et la vie aquatique. 

Lors de la construction du Chemin de la Réunion, les éléments suivants ont été mis en place pour minimiser l’impact sur la montagne :

  • Route conçue par des spécialistes et construite à partir du sentier déjà existant

  • Aucun asphalte, ni bitume

  • Route étroite et pentes adoucies

  • Installation de végétaux spécifiques pour retenir les sols

  • Concentration des infrastructures

 

Le Lac Gravel

La Terre de la Réunion possède un accès et un quai privé sur le Lac Gravel, situé au pied de la montagne. Il s’agit d’un lac conservé dans son habitat naturel, sans embarcation à moteur. Il est possible de pratiquer le kayak et le canot, pour le plus grand bonheur des résidents!

​ 

Les jardins et potagers

Avec l’arrivée des premiers résidents à la Terre de la Réunion, une parcelle de terre fut organisée pour accueillir des potagers qui s’agrandirent et se bonifièrent au fil des ans. La formule présentement utilisée est celle des jardins communautaires, chacun est responsable de sa parcelle. La participation aux jardins est volontaire selon les intérêts de chacun. Le déploiement du futur cœur villageois au sommet de la montagne prévoit de nouveaux potagers conçus selon les principes de la permaculture, dont celui d’être situés à proximité des habitations afin de faciliter l’accès et l’entretien.

 
Les constructions

Les bâtiments sont construits en tenant compte de la topographie des terrains et en tentant de minimiser leurs impacts sur l’environnement. Les maisons, aux superficies optimisées, sont conçues pour être saines, multifonctionnelles et évolutives en fonction des besoins actuels et futurs de ses occupants. 

Ces constructions écologiques utilisent des matériaux le plus naturels possibles, possèdent des qualités d'isolation supérieures aux normes en vigueur et peuvent, dans certains cas, viser une certaine forme d’autonomie énergétique. Le versant sud de la montagne favorise la luminosité et l’optimisation des principes de construction en solaire passif. La conception des bâtiments, les choix de matériaux et les techniques de construction sont faits pour respecter les paramètres du développement durable (basés sur les principes des certifications Leed et Novoclimat). 

La conservation et la réutilisation des matières premières (terre, sable, pierres) issues des chantiers précédents, permet de réduire l’empreinte environnementale des nouvelles constructions tout en réduisant les coûts du projet.​

 

Accès Internet & électromagnétisme

La Terre de la Réunion est branchée à la fibre optique Fibe de Bell. Cette technologie assure une connexion haute vitesse sans interruption (1,5  Gbit/s), facilitant le divertissement et le télétravail en pleine nature.

 

Notre projet porte une attention particulière aux équipements émettant des ondes électromagnétiques (radio fréquence), tels que :​

  • Micro-ondes

  • Wi-fi

  • Compteurs intelligents

 

Les bâtiments construits sur la montagne sont pourvus de filage réseau, afin de créer un environnement calme et reposant pour tous, une oasis de paix et de ressourcement.  Ainsi, nous réduisons l'agitation électromagnétique qui peut avoir un impact sur la santé.